Rechercher

AUX COULEURS DE TON ESPOIR

Mis à jour : 9 déc. 2020

Peut-être que le monde tourne carré et plus rond, peut-être qu’un cran de plus est serré autour de la taille de l’humanité jusqu’à la faire étouffer… J’entends crier aux loups, je lis les invectives, les mots acérés, je vois les uns cracher aux visages des autres, vomir leur jalouse impuissance, leurs douleurs.


Et tous ces mots qui se répètent, ces idées, ces phrases qui épuisent notre pensée tant ils usent notre sens critique. Et après, une fois que nous avons tapissé notre réalité de noir, que reste-t-il ? Toujours l’obscure désolation… Ce qui éloigne parfois de la connerie c’est de se détacher de notre propre vision du monde, et choisir d’habiter quelques instants une autre tête, une autre idée, une autre vision, un autre angle.


Nous parlons des autres de ce qu’ils font ou de ce qu’il ne font pas et nous on fait quoi ?

On fait quoi ! ON fait quoi pour changer la couleur de nos matins, de celle de notre voisinage, de notre ville, de nos amis, de nos familles... il y a ceux qui commentent et ceux qui agissent

On crée un lieu de ressourcement vert et silencieux, de retraite pour réparer les blessures de la vie, afin que personne ne soit laisser sans amour sur le bord du chemin (Véronique), on devient thérapeute sportif pour aider à récupérer ce que le harcèlement nous a volé, pour faire de sa vulnérabilité sa plus grande force, pour remonter en selle et tenter le galop, sentir la force intérieure (Renan et Véronique P.), on crée des ponts en astrologie-numérologie et médecine générale en en accordant la spiritualité à la Santé (Camille), on fait des décalés, des originaux, des marginaux, des atypiques, des extra-humains les forces de vives de demain en créant un bureau d’orientation (ou désorientation ) pro et scolaire (Sandie et Camille), on revient à l’essence, à l’essentiel en choisissant de


dire, d’être le porte parole des enfants cachés dans notre moi adulte qu’on a contraint au silence, jusqu’à l’idée d’un stand-up ( Rosanna), on invente un lieu intra-communautaire d’un nouveau genre à l’aménagement holistique (Sophie et Laetitia), on réaménage une boite à aider en espace traditions et rituels anciens ( Patricia), on crée une ligne de vêtements pour handicapés (Christel), on met dans la matière en créant une savonnerie bio et inventive qui porte l’intelligence et la valeur humaine de sa créatrice (Véronique), on décide d’ouvrir un lieu pour redonner son pouvoir à l’homme en lui apportant le savoir ( Eryl), on accompagne les êtres à leur dernier demeure en tapissant la fin de leur route d’amour et d’écoute (Laetitia), on choisit de mettre les rythmes de son coeur au service d’une cause humaine forte en créant un mouvement solidaire et politique de résilience (Marine), on réalise sa vie de nomade en s’approchant au plus prés de l’autre pour lui apporter un savoir ( Pascale) et quoi encore, un magazine, un livre… Certains diront « ils rêvent, il faut être dingue pour entreprendre maintenant »… « La sagesse est le maximum de bonheur possible dans le maximum de lucidité possible…(sponville) Et les deux pieds enlisés tu fais quoi ? toi ? Eux ils entreprennent de bouger … c’est lucide… ils auront peut-être à regretter la chaleur de leur action, et s’épargneront le regret de la froideur de l’inertie.

Et j’en oublie surement… Voilà, ils ont sorti la boite à couleurs, ont changé le discours de désarroi en espoir.. Ils relèvent leur manche et alignent leur loyauté à eux même et aux autres… ils ont dégrafé la boutonnière, on fait sauté le col serré de la peur et du jugement, Mesdames et Monsieur les audacieuses-x, vous êtes courageux-ses, je suis fière de vous, et je le dis haut et fort… je crois en chacun de vous, en chacune de vos intentions, en chacun des projets que j’ai la chance d’accompagner à vos côtés, l’immense chance d’être là pour voir ça, de vous connaitre…

… POURQUOI je fais ce métier, pour cela… pour que la parole du coeur soit toujours celle qu’il l’emporte… parce que l’important n’est pas la destination mais le voyage, alors dès que la tempête passe, reprend la mer… La traversée est aux couleurs de ton espoir…






1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout